A mon coquinquagénaire


A l'occasion de nos cinquante ans


Avant que mon cher beau-frère ne vous le suggère,

Je vous conseille, en reprenant son expression,

De rire  tout de suite  ... surtout lui !

 

 

 

Certains se sont peut-être demandés pourquoi

Nous avons choisi de fêter l’évènement ensemble.

Assurément, Thierry est entré

Bien plus tôt que moi dans le moyen âge,

Et nous nous ressemblons si peu,

Mais vous allez comprendre ...

Finalement, cette fête commune

Ne fera qu’ajouter à la liste de nos ... affinités :                 

 

1. L’année 52 évidemment

 

Qui , à défaut d’avoir été héroïque,

Fut, n’ayons pas peur de le dire, plutôt bien inspirée :

Pour ne  citer que des célébrités grand public,

Sylvia Kristel, Daniel Balavoine, Renaud, Guillaume Durand, J.Paul Gaultier, Alain Giresse, Mustapha Dahleb, ...Thierry Plumey 

 

2. Le travail

 

J‘enseigne, il professe, nous éduquons ...

Éduquons, vous pouvez l’écrire en un seul mot !

 

3. Amance

 

Qui serait resté un village tranquille

Si, dans les années 70,

Une horde de trublions noctambules

N’était venue  troubler, à jamais, le sommeil de ses habitants.

En leurs noms, 30 ans plus tard, je dis ... merci Thierry !

 


4. Le foot

 

Mais, je m’empresse de le dire,

L’ex -meilleur pied gauche d’Amance

N’a, hélas, jamais eu le plaisir de tacler

Le toujours meilleur pied gauche du Nord-est.

On ne confond pas roulette avec ... boulette !

 

 

5. Le lycée Gambetta

 

Qu’il s’est, entre parenthèses, empressé de fuir

L’année où j’y établissais mes quartiers.

Nous arrivons malgré tout, grâce à quelques profs ... taches,

A évoquer des souvenirs de potaches !

 

6. La photographie noir et blanc,

 

Plus précisément le travail en laboratoire

Car je ne lui ferai pas l’affront

De comparer le petit Doisneau ... à venir

A celui qui croît encore  ...

Au petit oiseau qui va sortir !

On ne compare pas

Leïca à Minolta !

 

Je pourrai maintenant ajouter à  la liste,

Notre intronisation de quinquagénaires!

 


50 ans, ce n’est pas encore l’âge des bilans

Mais assurément celui des questions,

Existentielles bien sûr,

Mais aussi des questions bien plus ... subtiles !

 

Du style :

 

   - Resterai-je encore jeune quand je serai vieux ?

   - Serai-je en état pour le marathon de Melun-Sénart 2052 ?

 

ou bien encore :

 

   - Après avoir été plutôt gâté, vais-je devenir gâteux ?

   - Quand je n’enseignerai plus les S.V.T, sciences de la vie et de la Terre , devrai-je m’initier aux S.V.T, sciences du vieillissement tranquille ?

 

Regardez Thierry,

On pourrait croire, depuis qu’il aime Emma,

Qu’il a plus d’assurance !

Eh bien non !

Peut-être moins de blabla,

Mais toujours autant de tracas !

 

Je sais qu’il va m’en vouloir

Mais je vous livre quand même un aperçu des soucis

Qui  perturbent ses nuits :

 

   - Longtemps après le concours du plus jeune footballeur,

Va t-il oser celui du plus vieux footballeur ?

   - Devra t-il voyager de plus en plus pour préserver sa jeunesse ?

   - Après l’IUT, devra t-il s’inscrire à  “ l’eut été “ ?

   - Quand il ne sera plus chef de département,sera t-il encore  ... le chef dans son appartement ?

 


Voilà de vraies questions

Et des années qui vont venir,

Nous attendrons les réponses.

 

Pour l‘heure, ce soir,

J’en appelle à tous les  “ quinquas “ bien avancés,

Pour accepter, sans jalousie,

Deux p’tits nouveaux  ... bien conservés,

Dans cette nouvelle catégorie.

 

Désolé pour les “ sexas “ et autres “ septuas “

Mais même en usant des meilleurs subterfuges,

Vous garderez toujours quelques longueurs d’avance !

 

Pour terminer, je dirai ... rendez-vous dans 10 ans

Pour vous montrer si nous avons été

A la hauteur de nos prétentions,

Mais  ... surtout ... pour faire,

Avec ceux qui pourront suivre,

Une nouvelle  -  grosse   -  et belle  - fête !

 

Le 24 août 2002

Vous êtes le 

 

 

ème

 

          visiteur


Vous pouvez : 

 

1. Faire un      commentaire :


 

  Cliquez sur

   le livre d'or

Vous voulez faire un commentaire ? Cliquez sur le livre d'or

2. M'adresser un message :

 

 

Cliquez sur

l'encrier



ven.

23

juin

2017

La pensée du jour

Toute musique qui ne peint rien n'est que du bruit.

[ Jean le Rond d'Alembert ] - Discours préliminaire à l'Encyclopédie

 

mar.

05

nov.

2013

Dicton du jour

L'humour, c'est la politesse du désespoir

7 commentaires

Pour accéder à ma librairie en ligne, cliquez sur le badge ci-contre

Mes livres sur Babelio.com